Église Sainte Agathe


ocms_1320618903158XIIe – XIVe siècles
La Paroisse de Gundolsheim faisait partie de l’évêché de Bâle, chapitre rural Citra Colles Ottonis. L’église dédiée à Sainte Agathe était incorporée à la collégiale de Lautenbach.
La plus ancienne mention d’un curé à Gundolsheim est faite dans la charte papale de 1184.

En 1289, l’évêque Henri de Bâle accorde pour une durée de 5 ans tous les revenus et bénéfices de l’église au chapitre de Lautenbach pour la reconstruction de la collégiale sinistrée.
Le «liber marcarum» de 1441 signale, outre le curé et son vicaire, deux chapelains (Ste Marie et «prioris lissae»). Une prébende de Ste Catherine est attestée en 1594.  Le 30 septembre 1705 l’évêque auxiliaire de Bâle, Jean-Christophe, consacre les autels de la Bienheureuse Vierge Marie et de Ste Catherine.

ocms_1320618935075

L’ancienne église romane et le cimetière qui l’entourait étaient fortifiés.
Le clocher seul subsiste (11e siècle). Construit en grès rose, il est carré et massif dans sa partie inférieure, munie de meurtrières.
La partie supérieure est octogonale, à deux étages ajourés de fenêtres géminées avec colonnettes à chapiteaux cubiques.
La couverture est constituée par une flèche maçonnée d’époque plus récente.
Le clocher est accessible du côté est par un portail en plein-cintre aux impostes décorées d’ornements gaufrés de frises à demi-cercles recoupés. L’intérieur est voûté en berceau.

ocms_1320618962208

La nef a été remaniée et restaurée à différentes époques.
En 1624, le magistrat de Rouffach accorde 60 sapins au prévôt et aux jurés de Gundolsheim pour la restauration de leur église.
Des réparations importantes sont entreprises en 1786.
De nouveaux travaux sont effectués en 1834 qui ont donné à l’édifice son aspect actuel.